La folie des bars à chat
La folie des bars à chat

La folie des bars à chat

  1. Serial Shopper -
  2. Santé et bien-être : avis sur les produits et guides d’achat -
  3. CBD : Comparatif Meilleur CBD 2024 -
  4. Guide CBD & Avantages -
  5. CBD & Lois -
  6. Le CBD est-il légal aux Etats-Unis ? -
  7. Les nouvelles lois californiennes sur la marijuana dévoilées (pour 2018) -
  8. La folie des bars à chat

Qu’est ce que c’est ?

Le bar à chat est une tendance venue du Japon et qui a débarqué à Paris tout récemment. Il s’agit d’un bar commun classique qui est aménagé spécialement pour accueillir des chats et où les clients peuvent venir les côtoyer à longueur de journées et profiter de leur présence apaisante.

Ceux qui aiment les chats apprécient le concept inspiré des Néko café japonais. D’autant plus que toutes les dispositions ont été prises pour permettre aux chats d’être les principaux occupants et maîtres des lieux.

Le bar à chat est pensé pour le bien être des chats avant tout. Il sera donc généralement aménagé pour que les chats puissent avoir des coins de repos et de sieste inaccessibles aux clients et des arbres à chat.

Le bar fournira aussi obligatoirement un personnel à temps plein pour s’occuper, nourrir, toiletter et prendre soin des chats.

Quel type de relation entre les chats et les clients ?

L’objectif premier du bar à chats est de permettre à des félins de trouver un foyer. De ce fait, le concept doit respecter des règles bien précises. Les bars à chats ont reçu énormément de critiques sur le fait de rémunérer les caresses et de soumettre les chats à une autre forme d’exploitation.

Dans ce concept, le client ne sera qu’un simple spectateur et devra souvent se contenter de la compagnie des félins selon les bonnes volontés de ceux ci. Les chats peuvent aller et venir selon leur envie et surtout ils peuvent décider d’approcher ou non un visiteur. Aucune obligation de contact puisqu’il s’agit d’un bar lambda dans lequel on verra juste des chats. Ainsi, câlins, caresses et jeux sont permis à condition que ce soient eux qui le réclament.

Le concept prend en effet en compte l’attente des amoureux des chats mais qui ne peuvent pas en avoir ni les héberger 7jours sur 7. Une étude a démontré que « 72% des français déclarent aimer les chats mais seuls 24% d’entre eux en ont ».

Pour aller plus loin dans le concept, l’adoption définitive d’un chat par un client ou le personnel du bar n’est pas impossible si les affinités et les attentions sont réciproques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *